Les fiches les plus visitées ce mois ci

Ce classement est basé sur un compteur de visite remis à zéro le premier du mois en cours.

Page 1 de 5 Suivante Fin

1.
1800 visites
sans couverture

La laïcité, une exception menacée de Jean-François Chalot

critiqué par Jemo76 - (Yainville - 89 ans)
9 etoiles
Pour mieux comprendre
La laïcité fait couler beaucoup d’encre... Encensée par les uns, vilipendée par les autres, elle ne laisse pas indifférent. Ce principe républicain ne doit pas être confondu avec le « sécularisme » de nombreux autres pays occidentaux qui, bien qu’ayant officiellement séparé les Églises de l’État, tolèrent les religions en privilégiant celles du plus grand nombre et en oubliant les agnostiques et...

2.
1545 visites
sans couverture

Combattre la misère et le mépris de Smina Kernoua

critiqué par Jemo - (89 ans)
9 etoiles
Un itinéraire original
Smina Kernoua Combattre la misère et le mépris LeScorpion brun 2023-110 p.-11 € Smina Keroua a connu dans sa vie des moments difficiles. À l’automne de sa vie, elle a fondé un groupe de bénévoles dévoués aux autres, mal logés, sans abris, victimes des violences d’un conjoint ou de la société.: les Colibris solidaires bellifontains. Dans ce petit livre, elle relate son parcours, sa...

3.
1220 visites
sans couverture

Clemenceau, le crépuscule du Tigre de Benoît Mély

critiqué par CHALOT - (Vaux le Pénil - 76 ans)
10 etoiles
une BD sur l'amour de Clemenceau, à déguster !
Clemenceau Le crépuscule du tigre La grande guerre est terminée, Clemenceau « dit le tigre » est ovationné par le peuple rassemblé à Strasbourg un mois après l'armistice. Pour tous ou presque, il est le père de la victoire. Benoît Mély, scénariste et dessinateur de cette BD qui traite des dernières années de cet homme aux multiples facettes montre dès la première page le président Poincaré...

4.
1120 visites
sans couverture

Des mots qui chantent - les souffleurs de vent de Rohan le Barde, C''Nabum, Jacques Duval

critiqué par CHALOT - (Vaux le Pénil - 76 ans)
10 etoiles
chants, contes et poésie
Des mots qui chantent Livret musical Les souffleurs du vent https://www.youtube.com/watch?v=Q2rCPqeyr50 C ''Nabum est un conteur, chanteur, écrivain qui possède une excellente plume capable de nous émouvoir et de charmer nos oreilles tout en évoquant des « affaires sérieuses ». Je viens de lire le livret musical que lui et ses compères et amis, Rohan le Barbe et Jacques Duval ont écrit et composé. C'est une œuvre d'éducation populaire...

5.
842 visites
sans couverture

L'Homme à la découverte de son âme de Carl Gustav Jung

critiqué par Saule - (Bruxelles - 58 ans)
9 etoiles
L'étranger qui sommeille en nous
La plus grande aventure de notre vie est peut-être bien celle de partir à la découverte de notre âme. Il peut même s'agir d'une question de vie ou de mort (mort de l'âme s'entend) : soit qu'à un stade de notre vie on arrive dans une impasse, soit que notre ancien "Moi" (le Moi est le centre de notre conscience)...

6.
768 visites
sans couverture

Cité de verre de Paul Auster

critiqué par Pendragon - (Liernu - 53 ans)
9 etoiles
... ou le Paul Auster des débuts
Cité de verre est le premier tome de la trilogie new-yorkaise de Paul Auster. Ecrit en 1985, ce roman décrit le parcours erratique d’un homme qui voit un jour sa vie bouleversée parce qu’on l'a pris pour un autre. Ecrivain plus ou moins raté, Quinn est un soir contacté par le couple Stillman qui le prend pour un détective privé du...

7.
712 visites
sans couverture

Un été avec Don Quichotte de William Marx

critiqué par Poet75 - (Paris - 67 ans)
8 etoiles
Mille et une facettes de l'ingénieux hidalgo
L’excellente collection issue des émissions estivales de France Inter s’enrichit d’un volume sur don Quichotte. Après Montaigne, Proust, Baudelaire, Pascal, Rimbaud, Colette et d’autres écrivains, c’est un personnage de fiction qui est, cette fois-ci, à l’honneur, autant que son créateur (dont il est beaucoup question, évidemment, dans le livre), Cervantès. Mais c’est bien don Quichotte en personne qui est au...

8.
703 visites
sans couverture

Attaquer la terre et le soleil de Mathieu Belezi

critiqué par CHALOT - (Vaux le Pénil - 76 ans)
9 etoiles
un récit poignant de la colonisation
Attaquer la terre et le soleil Le récit se situe certainement quelques années après la proclamation de la 3ème République . Des colons accompagnés de soldats ont traversé la Méditerranée pour venir s'installer dans des terrains qui leur ont été attribués. Il fait chaud, très chaud, le climat est rude et l'environnement est hostile. Il y a les animaux sauvages dont il faut se protéger...

9.
650 visites
sans couverture

L'enfant qui apprenait à nager avec les buffles de Christophe Vasse

critiqué par CHALOT - (Vaux le Pénil - 76 ans)
9 etoiles
une aventure extraordinaire au Cambodge
L'Enfant qui apprenait à nager avec les buffles La « révolution cambodgienne » n'est pas de tout repos. Le 17 avril 1975 , les Khmers rouges accèdent au pouvoir. Immédiatement, ils exigent de la population l'évacuation de Phnom Penh, la capitale du pays. Tchaï, à peine pré-adolescent, âgé de 10 ans part avec toute sa famille, il est accompagné par des soldats Khmers rouges qui sont sans...

10.
608 visites
sans couverture

Les corps conjugaux de Sophie de Baere

critiqué par CHALOT - (Vaux le Pénil - 76 ans)
9 etoiles
l'explosion d'un secret de famille
Les corps conjugaux Drame bouleversant Alice est née dans une famille populaire et vit avec sa mère, sa sœur et son frère handicapé . Le père, italien comme la mère est parti, voyant son rêve brisé de faire des études et de trouver un travail pouvant l'épanouir. Il est décédé au moment où débute l'histoire. Le frère est mort suite à un accident,...

11.
482 visites
sans couverture

Le Portrait de mariage de Maggie O'Farrell

critiqué par CHALOT - (Vaux le Pénil - 76 ans)
9 etoiles
la cause des femmes au début de la Renaissance !
Le portrait de mariage L'histoire racontée dans ce livre s'inspire largement de la vie courte de Lucrèce de Médicis décédée à 16 ans en 1561 . Fille du duc de Florence en Italie, Lucrèce a connu une enfance heureuse auprès de sa fratrie et de ses parents. Quand on naît fille dans une famille noble ,on a une destinée tracée : Très jeune, dès la puberté,...

12.
426 visites
sans couverture

Taza blues de Claude Berger

critiqué par Monocle - (tournai - 64 ans)
7 etoiles
Intéressant.
TAZA BLUES de Claude Berger "auto édition 2024 isbn 9798390113684" 160,- pages Léo, afin d'échapper aux joies du service militaire, accepte une mutation d'enseignant au Maroc . Objectif. Aider une classe de terminale à passer son bac. Dans un climat bon enfant, les choses se passent bien entre l'enseignant et ses...

13.
425 visites
sans couverture

La Traversée des temps - tome 4 - La Lumière du bonheur de Éric-Emmanuel Schmitt

critiqué par Veneziano - (Paris - 46 ans)
9 etoiles
Noam à Athènes
Après avoir vécu un temps dans l'Egypte pharaonique, Noam se retrouve en Grèce antique, à Delphes puis à Athènes, où il épouse Diane. Il devient proche de Socrate, suit la politique de Périclès et participe à l'épopée olympique. Cette nouvelle expérience s'avère autant épique que trépidante, la narration étant menée de la manière usuellement alerte de l'auteur, ses connaissances étant...

14.
426 visites
sans couverture

Les anémones sauvages de Mélanie Guyard

critiqué par CHALOT - (Vaux le Pénil - 76 ans)
10 etoiles
un roman sur la cause féminine, bouleversant !
Les anémones sauvages Le poids du passé Un jour en 1950 , dans une ferme aux portes du marais Poitevin, a lieu le repas du mariage de l'aînée des enfants, Blanche. La nuit de noce se passe et se termine alors qu'Eugène est encore sous l'effet du vin bu en quantité. Blanche se lève et se pend au marronnier . Voici planté le début et le...

15.
417 visites
sans couverture

Les cavaliers de Joseph Kessel

critiqué par Comhel - (Sainte-Ursule - 68 ans)
10 etoiles
Époustouflant!!!
Roman épique extraordinaire! Une plus belle écriture? Impossible.Comment se fait-il que je ne lise pas plus de commentaires de ce chef-d'oeuvre?...

15.
415 visites
sans couverture

Le mana de Bob Putigny

critiqué par Eric Eliès - (50 ans)
9 etoiles
Une présentation subjective et passionnée (mais malheureusement teintée de fascination pour le paranormal) du concept clef de la pensée polynésienne
Le « mana », mot polynésien désignant un fluide d’énergie vitale que l'auteur traduit approximativement par ‘pouvoir de l’esprit’, est une force qui peut investir des objets et des personnes, qu’il dote de pouvoirs (bénéfiques ou maléfiques) et qu’il rend tabou en les sacralisant. Le Mana est un concept profondément ancré dans la culture polynésienne et, malgré l’évangélisation forcée et...

17.
411 visites
sans couverture

Lire ! de Bernard Pivot, Cécile Pivot

critiqué par Alceste - (Liège - 62 ans)
8 etoiles
Le bréviaire de tout membre de Critiques Libres
En alternance, Bernard Pivot, le pape français de la lecture, et sa fille Cécile livrent leurs confidences sur les multiples facettes de leur état de lecteur. Il est clair que nous n’avons pas à faire à des lecteurs lambda. Peu d’entre nous ont eu l’occasion de voir des piles de livres neufs s’accumuler quasi quotidiennement sur leur...

18.
404 visites
sans couverture

Comme un chant d'espérance de Jean d' Ormesson

critiqué par Hervé28 - (Chartres - 54 ans)
7 etoiles
"Dieu ne joue pas aux dés" Einstein
Nous avions laissé Jean d'Ormesson avec Marie et Dieu dans son précédent et épatant livre "Un jour je m'en irai sans en avoir tout dit" et nous le retrouvons ici , en compagnie de Dieu et de Max Planck, théoricien du mur de Planck. Loin de Plessis- Lez- Vaudreuil et de Symi, notre infatigable académicien prolonge son exploration des mystères...

19.
393 visites
sans couverture

Le parfum de Patrick Süskind

critiqué par Neurone - (Liège - 54 ans)
10 etoiles
Chef-d'oeuvre inclassable
Jean-Baptiste Grenouille, le personnage central du roman, est né à Paris en 1738 dans des conditions affreuses, au milieu des relents de la poissonnerie de sa mère. A travers une jeunesse misérable et une adolescence perturbée pendant lesquelles il s'ouvre au monde de l'odorat comme nul n'en est capable. Il ira même, à l'âge de quinze ans, jusqu'à tuer une jeune...

20.
387 visites
sans couverture

La première épouse de Françoise Chandernagor

critiqué par Fanfan1407 - (reims - 40 ans)
7 etoiles
A découvrir
La première épouse écrit par Françoise Chandernagor de l'académie Goncourt raconte l'histoire de Catherine, mariée à un homme volage qui, elle le sait bien, la trompe depuis des années avec l'une ou l'autre, au gré de ses envies, mais qui à chaque fois revient vers elle, son épouse, docile et naïve, elle qui, à chaque fois lui pardonne, accepte ses...

21.
382 visites
sans couverture

L'instant s'étoile sur l'envol du temps de Carolyne Cannella

critiqué par El Gabal - (Strasbourg - 35 ans)
10 etoiles
Au-delà des sens, l'essence
Note critique : "L'instant s'étoile sur l'envol du temps", le vers qui donne son titre au recueil en résume la substance : alors que le temps fuit et que toute matière s'altère, l'instant se pare de l'éclat de l'éternité et ouvre à la profondeur du monde métaphysique. La quête toute platonicienne de Carolyne Cannella vise en effet à un détachement...

22.
383 visites
sans couverture

Les miracles du bazar Namiya de Keigo Higashino

critiqué par Alma - (- ans)
9 etoiles
Le mystère de la boite à soucis
Dans les années 70, Namya Yugi âgé de 72 ans, propriétaire d'un modeste bazar, toujours à l'écoute des problèmes de ses clients, avait mis sur pied un système offrant à ceux-ci la possibilité de les lui confier en toute discrétion et lui permettant d'y répondre rapidement . Il suffisait pour le client de glisser le soir une lettre...

23.
383 visites
sans couverture

Donbass de Benoît Vitkine

critiqué par Tistou - (67 ans)
8 etoiles
Roman davantage que polar
Roman, et surtout à vue pédagogique, informative, sur la situation qui prévalait au Donbass, cette région ukrainienne orientale adossée à la Russie et qui voyait depuis 2014 les séparatistes russophones soutenus par les Russes en conflit armé contre les autorités ukrainiennes. Situation de guerre donc, plus que larvée, pernicieuse. Depuis, bien sûr, les choses ont largement évolué puisque les Russes...

24.
386 visites
sans couverture

La garde de nuit de Laurent Thinès

critiqué par Débézed - (Besançon - 77 ans)
9 etoiles
Soigner les soignants
Neurochirurgien dans l’hôpital qui domine le quartier où je réside, Laurent Thinès est aussi un remarquable poète dont j’ai déjà eu le plaisir de lire un autre recueil qui raconte ma belle région comme si elle était la contrée des Indiens. Dans cet autre recueil de poésie en prose que je viens de lire, Laurent Thinès évoque en cinq actes,...

25.
363 visites
sans couverture

Norferville de Franck Thilliez

critiqué par Bookivore - (MENUCOURT - 41 ans)
8 etoiles
L'Enfer blanc
Comme à son habitude, Franck Thilliez nous offre un roman par an, et en alternance entre un roman mettant en scène son fameux duo de flics Sharko et Henebelle et one-shots. "La Faille", son précédent opus, était un Sharko/Hennebelle, voici donc, alternance respectée, un one-shot : "Norferville". Magnifique couverture enneigée, blanche et bleutée, qui donne envie de lire le roman, et...

26.
361 visites
sans couverture

Et à la fin, ils meurent: La sale vérité sur les contes de fées de Lou Lubie

critiqué par Shelton - (Chalon-sur-Saône - 68 ans)
10 etoiles
Quel délice !
Je crois que l’on ne parle pas assez des contes aujourd’hui, que l’on n’en raconte pas assez le soir devant la cheminée, que l’on oublie cette sagesse ancestrale car il s’agit bien de cela… Certes, j’entends bien que le conte a été remplacé par le dessin animé, la série TV ou la vidéo Youtube ! Je prends cela comme un...

27.
345 visites
sans couverture

Tout le monde n'a pas la chance d'aimer la carpe farcie de Elise Goldberg

critiqué par Monocle - (tournai - 64 ans)
8 etoiles
Rappel
TOUT LE MONDE N'A PAS LA CHANCE D'AIMER LA CARPE FARCIE de Elise Goldbeg "Verdier éditeur. 2023" 160 pages Tout d'abord mettons en garde le lecteur. Qui n'est pas au fait de la culture juive sera submergé par des termes incompréhensibles. Si pas intéressé, s'abstenir ! Ne perdez pas votre temps. Mais comme il...

28.
335 visites
sans couverture

Les ténèbres et la nuit de Michael Connelly

critiqué par Eoliah - (73 ans)
8 etoiles
Envers et contre tout
Une datation bien précise: en épisode COVID au moment de l'attaque du Capitole.. Harry Bosch est retraité dans sa maison perchée avec ses cold-case. La relève est là avec Renée Ballard, une inspectrice tenace, qui travaille officiellement de nuit mais prolonge son action le jour, pour compenser la paresse, l'incompétence de ses collègues. Confrontée au début de l'enquête...

29.
327 visites
sans couverture

Gueule de bois de Olivier Maulin

critiqué par Guigomas - (Valenciennes - 54 ans)
6 etoiles
Nuit d’ivresse, ou l’accident de parcours
Je me réjouissais de la parution du dernier livre d’Olivier Maulin. Bien sûr, après les Lumières du ciel et le Bocage à la nage, le titre m’a paru un peu fade mais je ne m’y suis pas arrêté. Le bandeau rouge barré du seul mot ‘Désopilant’ en corps 72 m’a bien fait tiquer un peu mais je n’y ai vu...

30.
321 visites
sans couverture

Jamais plus de Colleen Hoover

critiqué par Frunny - (PARIS - 58 ans)
5 etoiles
Pour adolescentes en quête du Prince charmant (ou pas... )
Colleen Hoover (1979- ) est une romancière américaine qui écrit principalement des romans appartenant au genre de la romance et du young adult. Notamment connue pour ses romans Jamais Plus, too late ou coeur et âme, Colleen Hoover avait vendu, en 2022, approximativement 22 millions de livres. Elle a été nommée parmi les 100 personnes les plus...

Page 1 de 5 Suivante Fin