Les fiches récentes les plus visitées

Ce classement ne reprend que les critiques publiées dans les trente derniers jours.

Page 1 de 5 Suivante Fin

1.
1531 visites
sans couverture

Clemenceau, le crépuscule du Tigre de Benoît Mély

critiqué par CHALOT - (Vaux le Pénil - 76 ans)
10 etoiles
une BD sur l'amour de Clemenceau, à déguster !
Clemenceau Le crépuscule du tigre La grande guerre est terminée, Clemenceau « dit le tigre » est ovationné par le peuple rassemblé à Strasbourg un mois après l'armistice. Pour tous ou presque, il est le père de la victoire. Benoît Mély, scénariste et dessinateur de cette BD qui traite des dernières années de cet homme aux multiples facettes montre dès la première page le président Poincaré...

2.
1195 visites
sans couverture

Des mots qui chantent - les souffleurs de vent de Rohan le Barde, C''Nabum, Jacques Duval

critiqué par CHALOT - (Vaux le Pénil - 76 ans)
10 etoiles
chants, contes et poésie
Des mots qui chantent Livret musical Les souffleurs du vent https://www.youtube.com/watch?v=Q2rCPqeyr50 C ''Nabum est un conteur, chanteur, écrivain qui possède une excellente plume capable de nous émouvoir et de charmer nos oreilles tout en évoquant des « affaires sérieuses ». Je viens de lire le livret musical que lui et ses compères et amis, Rohan le Barbe et Jacques Duval ont écrit et composé. C'est une œuvre d'éducation populaire...

3.
964 visites
sans couverture

Les corps conjugaux de Sophie de Baere

critiqué par CHALOT - (Vaux le Pénil - 76 ans)
9 etoiles
l'explosion d'un secret de famille
Les corps conjugaux Drame bouleversant Alice est née dans une famille populaire et vit avec sa mère, sa sœur et son frère handicapé . Le père, italien comme la mère est parti, voyant son rêve brisé de faire des études et de trouver un travail pouvant l'épanouir. Il est décédé au moment où débute l'histoire. Le frère est mort suite à un accident,...

4.
943 visites
sans couverture

Attaquer la terre et le soleil de Mathieu Belezi

critiqué par CHALOT - (Vaux le Pénil - 76 ans)
9 etoiles
un récit poignant de la colonisation
Attaquer la terre et le soleil Le récit se situe certainement quelques années après la proclamation de la 3ème République . Des colons accompagnés de soldats ont traversé la Méditerranée pour venir s'installer dans des terrains qui leur ont été attribués. Il fait chaud, très chaud, le climat est rude et l'environnement est hostile. Il y a les animaux sauvages dont il faut se protéger...

5.
736 visites
sans couverture

Opuscule navrant de Blaise Lesire

critiqué par Débézed - (Besançon - 77 ans)
8 etoiles
Le Marquis de l'Orée l'a écrit
Que dire sur ce livre qui a déjà été si brillamment encensé, même le Figaro, sous la plume de Frédéric Beigbeder, y est allé de son compliment très louangeur : « Et soudain, un écrivain est né» ». un écrivain est né dans une nouvelle collection qu’il inaugure comme si cette collection avait été créée spécialement pour le recevoir Son...

6.
712 visites
sans couverture

Un été avec Don Quichotte de William Marx

critiqué par Poet75 - (Paris - 67 ans)
8 etoiles
Mille et une facettes de l'ingénieux hidalgo
L’excellente collection issue des émissions estivales de France Inter s’enrichit d’un volume sur don Quichotte. Après Montaigne, Proust, Baudelaire, Pascal, Rimbaud, Colette et d’autres écrivains, c’est un personnage de fiction qui est, cette fois-ci, à l’honneur, autant que son créateur (dont il est beaucoup question, évidemment, dans le livre), Cervantès. Mais c’est bien don Quichotte en personne qui est au...

7.
650 visites
sans couverture

L'enfant qui apprenait à nager avec les buffles de Christophe Vasse

critiqué par CHALOT - (Vaux le Pénil - 76 ans)
9 etoiles
une aventure extraordinaire au Cambodge
L'Enfant qui apprenait à nager avec les buffles La « révolution cambodgienne » n'est pas de tout repos. Le 17 avril 1975 , les Khmers rouges accèdent au pouvoir. Immédiatement, ils exigent de la population l'évacuation de Phnom Penh, la capitale du pays. Tchaï, à peine pré-adolescent, âgé de 10 ans part avec toute sa famille, il est accompagné par des soldats Khmers rouges qui sont sans...

8.
448 visites
sans couverture

jonas et le doigt coupé de Claude Berger

critiqué par Monocle - (tournai - 64 ans)
6 etoiles
Roman, nouvelle ?
JONAS ET LE DOIGT COUPE de Claude Berger "auto éditeur 2020 " 126,- pages Une enquête d'un commissaire déjanté (surnommé VDM), un peu alcoolique, un peu revêche, qui aime traîner dans les bars sombres la nuit. On pense à Marlow où à Rovere qui trônait dans une série policière française. (et qui d'ailleurs est ici...

9.
426 visites
sans couverture

Taza blues de Claude Berger

critiqué par Monocle - (tournai - 64 ans)
7 etoiles
Intéressant.
TAZA BLUES de Claude Berger "auto édition 2024 isbn 9798390113684" 160,- pages Léo, afin d'échapper aux joies du service militaire, accepte une mutation d'enseignant au Maroc . Objectif. Aider une classe de terminale à passer son bac. Dans un climat bon enfant, les choses se passent bien entre l'enseignant et ses...

10.
426 visites
sans couverture

Les anémones sauvages de Mélanie Guyard

critiqué par CHALOT - (Vaux le Pénil - 76 ans)
10 etoiles
un roman sur la cause féminine, bouleversant !
Les anémones sauvages Le poids du passé Un jour en 1950 , dans une ferme aux portes du marais Poitevin, a lieu le repas du mariage de l'aînée des enfants, Blanche. La nuit de noce se passe et se termine alors qu'Eugène est encore sous l'effet du vin bu en quantité. Blanche se lève et se pend au marronnier . Voici planté le début et le...

11.
425 visites
sans couverture

La Traversée des temps - tome 4 - La Lumière du bonheur de Éric-Emmanuel Schmitt

critiqué par Veneziano - (Paris - 46 ans)
9 etoiles
Noam à Athènes
Après avoir vécu un temps dans l'Egypte pharaonique, Noam se retrouve en Grèce antique, à Delphes puis à Athènes, où il épouse Diane. Il devient proche de Socrate, suit la politique de Périclès et participe à l'épopée olympique. Cette nouvelle expérience s'avère autant épique que trépidante, la narration étant menée de la manière usuellement alerte de l'auteur, ses connaissances étant...

12.
383 visites
sans couverture

La garde de nuit de Laurent Thinès

critiqué par Débézed - (Besançon - 77 ans)
9 etoiles
Soigner les soignants
Neurochirurgien dans l’hôpital qui domine le quartier où je réside, Laurent Thinès est aussi un remarquable poète dont j’ai déjà eu le plaisir de lire un autre recueil qui raconte ma belle région comme si elle était la contrée des Indiens. Dans cet autre recueil de poésie en prose que je viens de lire, Laurent Thinès évoque en cinq actes,...

13.
363 visites
sans couverture

Norferville de Franck Thilliez

critiqué par Bookivore - (MENUCOURT - 41 ans)
8 etoiles
L'Enfer blanc
Comme à son habitude, Franck Thilliez nous offre un roman par an, et en alternance entre un roman mettant en scène son fameux duo de flics Sharko et Henebelle et one-shots. "La Faille", son précédent opus, était un Sharko/Hennebelle, voici donc, alternance respectée, un one-shot : "Norferville". Magnifique couverture enneigée, blanche et bleutée, qui donne envie de lire le roman, et...

14.
355 visites
sans couverture

Michel Vaillant, Tome 36 : Un pilote a disparu de Jean Graton

critiqué par Lolita - (Bormes les mimosas - 38 ans)
2 etoiles
Les ombres du Mans
Ce nouveau tome nous plonge au coeur des 24 heures du Mans, une course mythique qui sert de toile de fond à cette aventure. L'absence de Steve Warson se fait toujours sentir, ajoutant une note de mystère et de tension. Le Leader fait son grand retour et l'histoire est marquée par une Ruth, déterminée à régler ses comptes. Cependant, mis à...

15.
345 visites
sans couverture

Tout le monde n'a pas la chance d'aimer la carpe farcie de Elise Goldberg

critiqué par Monocle - (tournai - 64 ans)
8 etoiles
Rappel
TOUT LE MONDE N'A PAS LA CHANCE D'AIMER LA CARPE FARCIE de Elise Goldbeg "Verdier éditeur. 2023" 160 pages Tout d'abord mettons en garde le lecteur. Qui n'est pas au fait de la culture juive sera submergé par des termes incompréhensibles. Si pas intéressé, s'abstenir ! Ne perdez pas votre temps. Mais comme il...

16.
335 visites
sans couverture

Les ténèbres et la nuit de Michael Connelly

critiqué par Eoliah - (73 ans)
8 etoiles
Envers et contre tout
Une datation bien précise: en épisode COVID au moment de l'attaque du Capitole.. Harry Bosch est retraité dans sa maison perchée avec ses cold-case. La relève est là avec Renée Ballard, une inspectrice tenace, qui travaille officiellement de nuit mais prolonge son action le jour, pour compenser la paresse, l'incompétence de ses collègues. Confrontée au début de l'enquête...

17.
325 visites
sans couverture

Les silences de Luca Brunoni

critiqué par CHALOT - (Vaux le Pénil - 76 ans)
8 etoiles
roman noir et sociologique
Les silences Comme le dit le tuteur d'une adolescente placée dans une famille d'accueil : " En 20 ans d'expérience, j'en ai vu beaucoup, et je peux affirmer sans le moindre doute : ces villages de montagne se ressemblent tous." Ah l'administration et ses rapports parfois convenus! Je ne sais pas si ces villages de Suisse qui, dans les années 60 ont...

18.
321 visites
sans couverture

Jamais plus de Colleen Hoover

critiqué par Frunny - (PARIS - 58 ans)
5 etoiles
Pour adolescentes en quête du Prince charmant (ou pas... )
Colleen Hoover (1979- ) est une romancière américaine qui écrit principalement des romans appartenant au genre de la romance et du young adult. Notamment connue pour ses romans Jamais Plus, too late ou coeur et âme, Colleen Hoover avait vendu, en 2022, approximativement 22 millions de livres. Elle a été nommée parmi les 100 personnes les plus...

19.
313 visites
sans couverture

Un si beau bleu de Florian Forestier

critiqué par Krapouto - (Angouleme Charente - 78 ans)
4 etoiles
Pas simple à suivre
La photo du Cervin, qui fut pour moi un rêve non abouti (par la faute de la météo) , m'a fait acheter ce livre .En lisant plusieurs biographies de l'auteur, persuadé d'autisme, envahi de questions existentielles, je comprends mieux ce livre. Pas simple, le mec ! Que de questions, que de digressions philosophiques quand il s'agit avant tout...

20.
312 visites
sans couverture

La clef et la croix de Éric Giacometti, Jacques Ravenne

critiqué par Bookivore - (MENUCOURT - 41 ans)
9 etoiles
Quête personnelle
Le nouveau Giacometti/Ravenne est, comme chaque année (c'est une publication régulière, presque métronomique), un régal. Le duo d'auteurs, l'un franc-maçon (Ravenne), l'autre non (Giacometti), et dont l'action de leurs polars ésotériques est quasi systématiquement centrée autour de la franc-maçonnerie, offre en alternance, depuis quelques années, des romans mettant en scène leur héros initial, le commissaire franc-maçon Antoine Marcas, et des...

21.
311 visites
sans couverture

"...il va falloir qu'on fasse un câlin..." de Affiang Ante

critiqué par CHALOT - (Vaux le Pénil - 76 ans)
8 etoiles
la prédation sexuelle"toute ordinaire"
« Il va falloir qu'on fasse un câlin » Trois jeunes femmes qui ne se rencontrent pas, racontent leur histoire d'entrée dans la vie adulte. Toutes les trois rêvent au grand amour, l'une d'entre elles souhaitant même « perdre sa virginité » suite à la rencontre de sa vie. Malheureusement, entre le rêve et la réalité, il y a une distance énorme. Si les femmes ont gagné, sur...

22.
302 visites
sans couverture

Et vous, savez-vous ce qu'il en est de l'amour de Jean-Paul Gavard-Perret, Sandrine Lefevre

critiqué par Débézed - (Besançon - 77 ans)
9 etoiles
Dialogue passionnel
Dans sa nouvelle collection « Poésie à 4 mains », Z4éditions, propose ce nouvel opus où la plume de Jean-Paul Gavard-Perret répond à celle de Sandrine Lefèvre dans un dialogue amoureux rédigé dans une poésie en prose passionnée et enflammée. Ainsi, nait ce dialogue entre deux amants éloignés de 700 km, l’un à Chambéry, l’autre près de la forêt de...

23.
297 visites
sans couverture

La sage-femme de Berlin de Anna Stuart

critiqué par Krys - (France-Suisse - - ans)
7 etoiles
Bon moment de lecture
Ce roman est la suite de "la sage-femme d'Auschwitz", qui nous faisait découvrir la vie de Stanisława Leszczyńska, sage-femme polonaise qui a vu naître 3 000 bébés à Auschwitz-Birkenau. Il n'est plus question ici de cette sage-femme et d'ailleurs ce métier n'apparaît plus du tout dans cette suite (je ne comprend d'ailleurs pas le choix de ce titre). Nous suivons ici...

24.
296 visites
sans couverture

Chez nous on ne pleure pas de Ekanga Shungu

critiqué par CHALOT - (Vaux le Pénil - 76 ans)
8 etoiles
roman autobiographique
Chez nous on ne pleure pas roman autobiographique Dans les années 60, des enfants scolarisés étaient placés dans des internats, c'était le cas en France et aussi dans d'autres pays. C'était parfois un arrachement pour l'enfant qui quittait son foyer, la sécurité affective pour des lieux pas toujours accueillants, du moins de premier abord. L'héroïne de ce livre est congolaise . Son père est diplomate...

25.
294 visites
sans couverture

Ceux qui prennent le large de Patricia Highsmith

critiqué par Jfp - (La Selle en Hermoy (Loiret) - 75 ans)
6 etoiles
la cité des dogues
Deux personnages, américains, se cherchent, se fuient dans la Venise hivernale vidée de ses hordes de touristes. L’un désire tuer, espérant venger sa fille, suicidée dix jours auparavant. L’autre, le gendre, veut à tout prix s’expliquer, se justifier, prouver à son beau-père qu’il n’y est pour rien. Colère contre lâcheté, qui l’emportera dans ce duel, au long d’une course-poursuite à...

26.
285 visites
sans couverture

Messieurs, encore un effort... de Élisabeth Badinter

critiqué par Veneziano - (Paris - 46 ans)
10 etoiles
Du travail en général, des tâches domestiques en particulier
La démographie est tombée en berne dans les pays industrialisés, notamment en Europe du sud et en Asie de l'Est, au point que les économistes commencent à s'en alarmer, à l'heure où l'immigration est déconsidérée, même pour des considérations de main d'oeuvre. La crise sanitaire de la Covid a marqué le pas du nombre d'enfants par femmes, pour ne pas...

27.
270 visites
sans couverture

Paris souvenirs souvenirs - Inventaire des objets et plaisirs oubliés de Marc Lemonier

critiqué par Veneziano - (Paris - 46 ans)
8 etoiles
Détails du Paris disparu
Les films et documentaires des années 1960 à 1980 laissent transparaître des objets ou scènes insolites de Paris, du fait de leur obsolescence : ils ont disparu. C'est pourquoi il ne s'avère pas inutile d'en expliquer l'usage et de les inventorier. C'est ainsi qu'ils sont présentés dans ce petit livre assez drôle, autant que nostalgique, dans lequel il est possible...

28.
268 visites
sans couverture

One Piece, Tome 25 : L'homme qui valait 100 millions de Eiichirō Oda

critiqué par Koolasuchus - (Laon - 34 ans)
7 etoiles
En route vers l'império-nimbus !
Afin de parvenir jusqu'à l'île céleste indiqué par leur log pose, Luffy et son équipage font la rencontre de Montblanc Cricket, un étrange personnage pouvant peut-être les aider. La solution qu'il leur propose pour atteindre leur destination est des plus risquée mais bien évidemment, ce n'est pas un peu de danger qui va faire renoncer le pirate au chapeau de...

29.
263 visites
sans couverture

Nous nous verrons en août de Gabriel García Márquez

critiqué par Veneziano - (Paris - 46 ans)
4 etoiles
Une recherche manquée de sensations fortes
Ana Magdelena Bach se rend seule dans une île des Caraïbes au mois d'août, pour se reposer en lisant et en profitant du climat et des plages ; puis l'envie lui prend vite de s'adonner à des amourettes de passages, des expériences légères d'adultère. Cette île fut celle où elle a enterré sa mère, et comme symboliquement, elle n'arrive pas...

30.
263 visites
sans couverture

Comprendre le monde actuel et le nouvel ordre mondial de Clément Moussié

critiqué par CC.RIDER - (66 ans)
8 etoiles
Réalités contre narratif
Certains croient encore qu’en France le gouvernement décide et dirige vraiment le pays. Il n’en est rien. 80% des lois de chaque pays européen sont décrétées par Bruxelles, le FMI ou la Banque Centrale de Francfort. 30 000 lobbyistes influencent en permanence les décisions du Parlement européen, du Conseil et de la Commission européenne. En France, il a été prouvé...

Page 1 de 5 Suivante Fin