Sciences humaines et exactes => Essais (1201 livres critiqués)


Page 1 de 25 Suivante Fin

couverture

Principes du gouvernement représentatif de Bernard Manin

critiqué par Falgo - (Lentilly - 84 ans)

Comprendre pour qui, pour quoi, comment voter

10 etoiles
Bernard Manin est philosophe et professeur d'Université. Il s'est spécialisé dans la science politique qu'il éclaire de travaux de premier ordre. Dans cet ouvrage il remonte aux débuts de la démocratie dans les cités grecques dont il explore (surtout à Athènes) les modes de désignation des gouvernants dans une démocratie dite "directe". Ces prémisses lui...

couverture

La politique s'affiche. Petits récits de nos murs politiques de Grégoire Milot

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 56 ans)

NOS MURS NOUS PARLENT DE… POLITIQUE!

7 etoiles
Si aujourd'hui, les affiches et autres tracts de campagne ont quasiment disparu du paysage, que la «communication papier» n’a plus bonne presse, et que la communication politique est devenue 2.0 et s’est aujourd’hui déplacée sur les réseaux sociaux : Facebook, Instagram et autre X, ce livre nous présente lui, un «temps révolu»!.. Celui où...

couverture

Panique à l'université: Rectitude politique, wokes et autres menaces imaginaires de Francis Dupuis-Déri

critiqué par Colen8 - (82 ans)

Pas d’affolement

7 etoiles
Des polémiques trompeuses contribuent à amplifier par médias interposés des théories universitaires contestées. Progressistes et conservateurs se sont d’abord affrontés sur les campus entre les deux rives de l’Atlantique(1) avant d’envahir l’espace socio-politique. Les esprits s’échauffent, les menaces pleuvent dès qu’il est question de : « woke, théorie du genre, féminisme, racisme ordinaire ou antiblanc,...

couverture

Entretien avec un cadavre: Un médecin légiste fait parler les morts de Philippe Boxho

critiqué par Catinus - (Liège - 72 ans)

Âmes sensibles s'abstenir !

8 etoiles
Le deuxième livre de ce légiste liégeois, qui fait un malheur. Dix-sept chapitres, dix-sept occasions d’être discrètement à ses côtés quand il interroge le corps de ses patients décédés, trucidés. On se sent si petit quand on est cadavre … Je pointerai tout spécialement : « promenons-nous dans les bois », « les culs et les...

couverture

Le regard féminin: Une révolution à l'écran de Iris Brey

critiqué par Thaut - (30 ans)

Pour une réflexion critique sur le cinéma.

10 etoiles
En 1975, Laura Mulvey définit le « male gaze » dans un important article intitulé « Visual Pleasure And Narrative Cinema ». Elle y décrit avec précision la manière dont les corps des acteurs et le corps des actrices sont filmés de manière clairement différenciée. L’homme est presque systématiquement situé dans une position de sujet agissant, la femme dans...

couverture

Pour une société du compromis de Laurent Berger, Jean Viard

critiqué par Falgo - (Lentilly - 84 ans)

Une révolution de notre système politique

10 etoiles
Ce dialogue entre un syndicaliste (Laurent Berger) et un sociologue (Jean Viard) pose les bases d'une nouvelle manière de faire de la politique. Ils partent du constat que les décisions politiques sont centralisées et viennent d'en haut (de Paris), traitent le pays de manière uniforme alors qu'il est fait de diversités et de parcours individuels,...

couverture

Occident, ennemi mondial n°1 de Jean-François Colosimo

critiqué par Falgo - (Lentilly - 84 ans)

Une oeuvre magistrale

10 etoiles
C'est ainsi que l'a qualifiée Jean-Jacques Bedu, le chroniqueur du site "Mare Nostrum" et j'y souscris pleinement. Colosimo prend en quelque sorte la suite de Ferguson dont je viens de lire le livre "Civilisations", évidemment sous un angle particulier qui est la compréhension de l'hostilité (le mot est faible) que manifestent à notre égard de...

couverture

Histoire des élites en France: Du XVIe au XXe siècle de Guy Chaussinand-Nogaret

critiqué par Falgo - (Lentilly - 84 ans)

Travail d'historiens

6 etoiles
Ce livre a à mon sens deux mérites. Le premier est de donner une définition simple de l'élite: cette fraction de la population où se concentrent puissance, autorité et influence. Le second est de montrer combien dans l'histoire les élites se sont modifiées en fonction des régimes politiques et des évolutions économiques et sociales. La...

couverture

Quand les politiques nous faisaient rire de Jean-Louis Debré

critiqué par CHALOT - (Vaux le Pénil - 76 ans)

De l'humour en politique, le passé !

10 etoiles
Quand les politiques nous faisaient rire Ce temps est révolu ou presque, il nous reste le quiproquo , la boutade....Aujourd'hui c'est le communicant qui fait les discours et les sondages qui influent. Ce livre de Jean Louis Debré nous conte les bons mots, les traits d'humour des politiques d'hier à l'Assemblée Nationale ou au Sénat. On ne...

couverture

Civilisations de Niall Ferguson

critiqué par Falgo - (Lentilly - 84 ans)

Un ouvrage majeur

10 etoiles
J'ai longtemps réfléchi à la question de la découverte et de la domination du monde par l'Occident, je n'ai trouvé que des réponses partielles. Cet ouvrage d'un historien anglais vient combler pour moi un manque. Il répond largement à mes préoccupations. En moins de 500 pages il dresse un panorama historique complet du déroulement de...

couverture

C'était mieux avant ! de Michel Serres

critiqué par Eric Eliès - (50 ans)

un petit livre amusant et bienvenu pour démystifier les nostalgiques du "c'était mieux avant" mais malheureusement un peu trop court et simpliste pour pleinement convaincre

8 etoiles
Ce petit livre, l’un des derniers écrits par Michel Serres (décédé en 2019), n’est certainement pas son livre le plus ambitieux mais il a l’immense mérite, avec verve et malice, de tordre le cou à une idée reçue : non, le monde n’était pas mieux avant !!! Le ton est souvent enjoué, distillant des petites...

couverture

La Terre magnétique: Les errances de Rapa Nui, l'île de Pâques de Édouard Glissant

critiqué par Eric Eliès - (50 ans)

Une célébration poétique des mystères de Rapa Nui

10 etoiles
Ce petit livre d’Edouard Glissant, à peine une centaine de pages, est né d’un projet porté par Patrice Franceschi, écrivain (plusieurs de ses livres – romans, nouvelles et poèmes - sont présentés sur CL) et capitaine du navire « La Boudeuse », qui se proposait d’aller, en compagnie de scientifiques, d’ethnographes et d’artistes, à la...

couverture

Tu ne tueras point: La globalisation piteuse Vol.2 de Alain Bauer

critiqué par Falgo - (Lentilly - 84 ans)

Lourd d'idées et de conséquences

10 etoiles
Dans ce deuxième tome de la "globalisation piteuse" prévue en six volumes, Alain Bauer, après l'insécurité externe (la guerre), se penche sur l'insécurité interne (le crime et la délinquance) et nous donne les titres des quatre volumes suivants, tournés vers la recherche de solutions. Il établit que la violence est une caractéristique majeure de l'humain,...

couverture

Les hommes de Poutine: Comment le KGB s'est emparé de la Russie avant de s'attaquer à l'Ouest de Catherine Belton

critiqué par Colen8 - (82 ans)

« Se méfier de l’eau qui dort »

9 etoiles
Le pire n’est pas exclu à la lecture hallucinante de ce tableau reconstitué jusqu’en 2020 pour l’Histoire. Pendant la Guerre froide bien avant la dissolution de l’URSS les agents secrets progressistes du KGB(1) en poste à l’étranger avaient observé la supériorité de l’économie libérale des pays démocratiques. Ils ont vite appris à contourner l’embargo sur...

couverture

La fin de l'homosexualité et le dernier gay de Éric Duhaime

critiqué par Windigo - (Amos - 41 ans)

Réquisitoire anti-coming-out

8 etoiles
Dans l'ensemble, le livre est intéressant, bien qu'il ait fait polémique lors de sa parution. Par endroit, on dirait un réquisitoire anti-coming-out, et pour cause. Selon les dires de l'auteur, le lobby gay, au Québec, n'a plus sa raison d'être, la bataille a été gagnée. C'est de la pure provocation. Mais, au moins, ça a...

couverture

Eparses: Voyage dans les papiers du ghetto de Varsovie de Georges Didi-Huberman

critiqué par JPGP - (77 ans)

"Pansées" de Georges Didi-Huberman

7 etoiles
Afin de se soustraire à l'ambiguïté qui régit tout protocole de représentation qu'il soit iconique ou linguistique, Didi-Huberman, après avoir travaillé sur les seuls photos existantes et de documents sur les fours crématoires (et la polémique que son livre suscita) trouve ici une autre tentative pour parvenir à dire, toucher et atteindre...

couverture

Les révoltés de Dieu de Jean Markale

critiqué par Windigo - (Amos - 41 ans)

Révolté

9 etoiles
Ce livre théologique se veut être une étude approfondie à la fois philosophique et psychologique sur certains mythes de la bible. Mais il y a également des références à des mythes plus anciens, appartenant à d'autres cultures. Il y est surtout question de rébellions contre la volonté divine qui, parfois, condamnait (vraiment ?) le révolté...

couverture

Essais, articles, lettres, volume 4, 1945-1950 de George Orwell

critiqué par Falgo - (Lentilly - 84 ans)

Jusqu'à sa mort

10 etoiles
"Ce quatrième volume des écrits d'Orwell est très semblable aux précédents. Il en diffère cependant par quelques traits qui ont sans doute à voir avec la proximité de la fin de sa vie. Le premier est cet article publié le 19 octobre 1945 dans "Tribune", quelques semaines après Hiroshima et Nagasaki, et intitulé "La bombe...

couverture

La saga des intellectuels français: A l'épreuve de l'histoire (1944-1968) de François Dosse

critiqué par Poet75 - (Paris - 67 ans)

Une somme

8 etoiles
Dresser un panorama complet de « l’aventure historique et créatrice » des intellectuels français durant la période qui va de 1944 à 1989, de la Libération au bicentenaire de la Révolution française et à la chute du mur de Berlin, c’est un véritable défi que François Dosse relève brillamment du fait de sa connaissance intime...

couverture

Dans le ventre de la baleine et autres essais (1931-1943) de George Orwell

critiqué par Falgo - (Lentilly - 84 ans)

Les écrits d'ORWELL 1931-1943

10 etoiles
L'éditeur français de Georg Orwell a réuni dans ce volume des écrits publiés par ailleurs dans les 4 gros tomes d'Essais, Articles et Lettres critiqués par ailleurs sur ce site. Ce volume concerne les années 1931 à 1943 et reprend certains des essais publiés pendant cette période: Pourquoi j'écris, Dickens, Dans le ventre de la...

couverture

Tels, tels étaient nos plaisirs et autres essais de George Orwell

critiqué par Falgo - (Lentilly - 84 ans)

Les écrits d'Orwell 1944-1949

10 etoiles
Poursuivant leur travail éditorial les Éditions Ivrea ont réuni dans ce livre des textes publiés par George Orwell de 1944 jusqu'à sa mort (1949/1950). Comme dans le livre précédent le lecteur y trouve des textes édités par ailleurs par le même éditeur. Quelques uns sont de premier ordre: L'immunité artistique, quelques notes sur Salvador Dali,...

couverture

Essais, articles, lettres, tome 2 de George Orwell

critiqué par Falgo - (Lentilly - 84 ans)

Orwell au jour le jour

8 etoiles
Ce gros (548 pages) recueil de écrits de George Orwell suit le schéma donné à la lecture du tome 1, réunis par Sonia Orwell et Ian Angus. Il comprend le même mélange d'essais, articles divers et recensions de lectures. Il permet de suivre l'évolution de la pensée d'Orwell sur un grand nombre de sujets et...

couverture

Essais, articles, lettres, tome 3 de George Orwell

critiqué par Falgo - (Lentilly - 84 ans)

Orwell au jour le jour

8 etoiles
Poursuivant ma lecture des oeuvres d'Orwell, je me suis mis à celle de ce tome 3 qui correspond exactement à la définition donnée pour les deux tomes précédents. Je ne veux donner comme exemple de la grande variété des objets de préoccupation d'Orwell que la recension de la parution du livre autobiographique publié par...

couverture

La capitale de l'humanité de Jean-Baptiste Malet

critiqué par Colen8 - (82 ans)

Utopie ? Oui et non

8 etoiles
Moins d’un an avant le cataclysme de la Grande Guerre, un groupe de pacifistes philanthropes se rangeait derrière un projet utopique et grandiose, vite retombé dans l’oubli. Seuls en subsisteront un emprunt de Mussolini à ses plans et quelques principes retenus par la future SDN après les conflits. La Capitale de l’Humanité dont il est...

couverture

L'emprise du mondialisme de Christian Rouas

critiqué par CC.RIDER - (66 ans)

Tous vaccinés, tous protégés… qu'ils disaient.

8 etoiles
Toute la médecine allopathique actuelle se base sur les théories plus ou moins erronées de Louis Pasteur comme il le reconnut lui-même en confiant peu avant sa mort à son ami le docteur Renon : « Bernard avait raison : le microbe n’est rien, c’est le terrain qui est tout. » À l’inverse, celles d’Antoine Béchamp, beaucoup plus pertinentes,...

couverture

L'ex plus beau métier du monde: L'état des lieux inquiétant de l'Éducation nationale de William Lafleur

critiqué par Colen8 - (82 ans)

Ras-le-bol !

7 etoiles
L’impression générale est celle d’un immense gâchis des talents et ressources affectées à l’enseignement. C’est l’absurdité pour ne pas dire la bêtise d’un système devenu incohérent à force de réformes, mettant les fonctionnaires et contractuels de l’Education nationale dans l’impossibilité d’exercer un métier choisi par vocation, sans y perdre la motivation et la santé. Si...

couverture

Bienvenue dans le pire des mondes: Le triomphe du soft totalitarisme de Natacha Polony

critiqué par Falgo - (Lentilly - 84 ans)

Essai de mise à jour de la pensée d'Orwell

10 etoiles
La forme la plus connue de la pensée de George Orwell est son rejet, motivé, de tout type de totalitarisme. Sa pensée comporte bien d'autres facettes, mais ce n'et pas ici le lieu pour en débattre. Orwell est mort en 1950 et n'a pu en conséquence connaître les développements de notre monde depuis cette date....

couverture

Orwell éducateur de Jean-Claude Michéa

critiqué par Falgo - (Lentilly - 84 ans)

L'anticapitalisme d'Orwell et de Michéa

10 etoiles
Jean-Claude Michéa est un philosophe de gauche. Sa lecture d'Orwell comporte ainsi des aspects positifs et des failles. Il a raison lorsqu'il rapporte que les écrits d'Orwell entre 1930 et 1950, sa mort, ont été longtemps négligés en France où ils n'ont été traduits et publiés qu' à la fin des années 1990 par Ivrea....

couverture

Nos pères, nos frères, nos amis - Dans la tête des hommes violents de Mathieu Palain

critiqué par Pascale Ew. - (56 ans)

Constat démoralisant

6 etoiles
Mathieu Palain nous offre une liste de récits de violences conjugales déclinées à toutes les conjugaisons, dans des histoires vraies multiples, toutes différentes, mais toutes semblables. En tant que journaliste, il a été amené à s’intéresser à ces histoires pour en faire un reportage, puis en a fait un livre. Il tente de comprendre les...

couverture

Mariage homosexuel, homoparentalité, etc - décryptage d'une révolution sexuelle de Alain Escada

critiqué par Windigo - (Amos - 41 ans)

L'auteur est contre le mariage gay

4 etoiles
Alain Escada est décidément contre le mariage gay. Il y voit même des complots de lobbys gays qui prônent la pédophilie et l'inceste. Hier, j'ai critiqué son autre ouvrage, ''Théorie du genre'', qui est qualifié de réquisitoire, et qui m'avait été recommandé par ma communauté catholique. Et pourtant, chez les catholiques aussi nous retrouvons de...

couverture

Théorie du genre. L'idéologie qui voulait détruire la Création et libérer toutes les perversions humaines de Alain Escada

critiqué par Windigo - (Amos - 41 ans)

Réquisitoire pamphlétaire

6 etoiles
Alain Escada voit la dérive d'une société malade, et nous averti face au danger de la communauté lgbt+ qui veut pervertir les enfants dès la maternelle et même avant. Il veut un retour en force de la morale catholique et de la famille d'avant la deuxième guerre mondiale. Il va jusqu'à associer la déviation lgbt...

couverture

La France telle que je la connais de Jean Viard

critiqué par Falgo - (Lentilly - 84 ans)

Éclairant

10 etoiles
Jean Viard est un esprit curieux de tout, informé et pénétrant. Il a rassemblé dans ce livre des chroniques publiées pour l'essentiel dans le magazine "1"de juin 2019 à juillet 2021. Il y passe en revue une bonne part des préoccupations et événements de l'époque: COVID 19, Écologie, Changement climatique, Gilets jaunes, Télétravail, Élections présidentielles,...

couverture

Je n'ai rien vu à Kyoto. Notes japonaises (1983-1996) de Dominique Noguez

critiqué par Catinus - (Liège - 72 ans)

Impressions japonaises

7 etoiles
Dominique Noguez : « Je n’ai rien vu à Kyoto » Quelques notes de l’auteur à propos de différents séjours au Japon. J’en retiendrai ceci : - L’écrivain - dans le meilleur des cas – est celui qui fourre son nez partout, tout le temps, qui note tout, tous le temps. - Le japonais, cette langue d’homme...

couverture

Le Léonard de Philadelphie de François Mühlberger

critiqué par Alceste - (Liège - 62 ans)

A la recherche du De Vinci perdu

9 etoiles
Terminé le livre de François Mühlberger et touché par son enthousiasme communicatif pour faire part de sa conviction, étayée par une solide argumentation scientifique, selon laquelle le tableau présent au Philadelphia Museum of art doit être attribué, non à l’obscur et laborieux Fra Bartolomeo, mais à Léonard de Vinci lui-même....

couverture

Orwell, anarchiste Tory: Suivi de À propos de 1984 de Jean-Claude Michéa

critiqué par Falgo - (Lentilly - 84 ans)

Pour comprendre Orwell

7 etoiles
Michéa est un philosophe à l'orientation anticapitaliste, il a donc été attiré par les notations anticapitalistes d'Orwell. ex (p.16): "Le fascisme, après tout, n'est qu'un développement du capitalisme.". Pour Michéa Il ne faut pas se laisser entraîner par la seule détestation du régime soviétique exprimée par Orwell à différentes reprises depuis ses aventures dans...

couverture

Pourquoi la littérature (du vagin) respire mal: Les daltoniennes de l'écriture inclusive de Philippe Pichon

critiqué par JPGP - (77 ans)

Philippe Pichon : Saperlipaupiettes

3 etoiles
Ce livre de condescendance amusée (du moins on l'espère) est dicté par une misogynie certaine et crasse notamment envers toutes les femmes qui ont notoirement fait bouger les lignes et ce qu'elles soient appréciées ou non. Cixous, Kristeva, et une certaine Maguerite en prennent pour leurs grades mais ce ne sont pas les seules. Comme aurait...

couverture

Le lion et la licorne : Socialisme et patriotisme de George Orwell

critiqué par Falgo - (Lentilly - 84 ans)

Un écrit important et trop ignoré

10 etoiles
Dans son essai sur Orwell, Simon Leys le présente comme (p69/70) "un petit livre qui constitue son manifeste politique le plus complet et le plus explicite (mais que ses admirateurs de droite s'appliquent très soigneusement à ignorer), il annonce avec confiance, pour un avenir immédiat" diverses mesures. Je comprends bien pourquoi la droite le rejette,...

couverture

Mythes égyptiens de George Hart

critiqué par Elko - (Niort - 47 ans)

Embrouillamini égyptien

4 etoiles
Les éditions Points proposent avec leur collection « Sagesse » une présentation condensée des mythes fondateurs des civilisations anciennes. Séduit par leur format court, j’ai choisi de commencer par un classique, la mythologie égyptienne. Quelle déception. L’auteur est certainement une sommité sur le sujet, mais loin de m’avoir éclairé il m’a plutôt embrouillé l’esprit. L’ouvrage commence par la...

couverture

La photo brute de Michel Thévoz

critiqué par JPGP - (77 ans)

Michel Thevoz et les photographes de la "Differance"

9 etoiles
Spécialiste et théoricien de l'Art Brut, Michel Thévoz, dans cet ouvrage inédit étend ce champ à travers ceux qu'il nomme les photographes bruts et qu'il définit ainsi : ils ont pour particularité de rater leurs clichés chacun à sa manière. Mais selon des  ratages réussis capables de mettre en évidence le fonctionnement du formatage culturel de nos...

couverture

Orwell : écrivain des gens ordinaires de Kévin Boucaud-Victoire

critiqué par Falgo - (Lentilly - 84 ans)

Typiquement journalistique

6 etoiles
Le journaliste Kévin Boucaud-Victoire s'est intéressé à George Orwell pour en donner une présentation satisfaisante. Son texte cite abondamment les commentateurs: Leys, Michéa, Verner, Hot, Bénard et d'autres. Il a par ailleurs lu une partie des écrits d'Orwell. De tout cela il fait un essai tendant à souligner le socialisme d'Orwell, s'appuyant en particulier sur...

couverture

Une prose passionnée et autres essais de Virginia Woolf

critiqué par Windigo - (Amos - 41 ans)

Pour passer le temps

7 etoiles
Il s'agit ici d'un recueil de textes écrits par Virginia Woolf, et traduits pour la première fois en français, d'après ce que j'ai compris en lisant l'avant-propos écrit par les traductrices. Voici le titre de chacun des textes. 1-Introduction au Common Reader 2-Tableaux 3-De la maladie 4-Le cinéma 5-Une prose passionnée 6-Qu'est-ce qu'un roman ? 7-Le Sussex au crépuscule : réflexions lors...

couverture

Essais, articles, lettres, tome 1 de George Orwell

critiqué par Falgo - (Lentilly - 84 ans)

Orwell au jour le jour

8 etoiles
Ces textes ont été réunis en ordre chronologique par sa veuve, Sonia, aidée par Ian Angus, après la mort d'Orwell. Ce premier gros (700 pages) livre couvre les années 1920-1940. Il regroupe des textes très divers qui permettent de connaître et comprendre les évolutions de la pensée d'Orwell. On y trouve plusieurs thèmes largement indépendants...

couverture

Propriété: Le sujet et sa chose de Gérard Mordillat

critiqué par Colen8 - (82 ans)

Une grammaire socio-politique

9 etoiles
Propriété : un mot seul révèle ses mille et une facettes depuis la plus haute antiquité. Il concerne le monde d’hier, du présent, de l’avenir. Quand propriété rime avec richesse selon le crédo intangible du libéralisme économique elle est loin d’apporter la paix sociale selon cette idée largement répandue. N’est-elle pas source en même...

couverture

Le chaudron militaire turc: Un exemple de production de la violence masculine de Pinar Selek

critiqué par JPGP - (77 ans)

Pinar Selek face à Erdogan

7 etoiles
Cet essai est une exploration du système militaire turc qui se fonde sur l'endoctrinement, la violence, l'absurdité et la dépersonnalisation. Depuis cette enquête, poursuivi par le pouvoir turc, la sociologue est réfugiée en France et est menacée de mort. Militante féministe et antimilitariste sont des qualificatifs qu'Erdogan et les siens ne lui pardonnent pas. Elle est...

couverture

Sur les traces de George Orwell de Adrien Jaulmes

critiqué par Falgo - (Lentilly - 84 ans)

Complément utile

8 etoiles
Adrien Jaulmes a publié une série d'articles conscrés à George Orwell sur le Figaro qui sont regroupés dans ce livre. La démarche est originale. Sachant que la vie d'Orwell est une des sources majeures de son oeuvre, Jaulmes consacre un chapitre (= 1 article) à des lieux où Orwell a exercé son activité. Ainsi: Eton,...

couverture

Trois des quatre soleils de Miguel Ángel Asturias

critiqué par Septularisen - (Luxembourg - 56 ans)

«Et je ne suis pas revenu ici depuis, moi que vous voyez aujourd’hui en saltimbanque, passé du monde sans chiffres aux mathématiques des prodiges…».

8 etoiles
Dans ce livre, l’auteur guatémaltèque Miguel Ángel ASTURIAS (1899 – 1974), nous raconte l’évolution des éléments du monde. Comment le chaos s’ordonne pour donner naissance à la vie. «Trois des quatre soleils» nous le raconte à travers les mythes et les légendes du peuple guatémaltèque… Les Indiens Maya ont déjà vécu trois des quatre soleils. Chaque...

couverture

Cent titres sans Sans titre de Fabienne Radi

critiqué par JPGP - (77 ans)

Fabienne Radi : et la lumière fut

8 etoiles
A l’inverse de ce qui se passe pour les livres, des œuvres d’art on ne retient jamais (ou rarement) le titre mais leur auteur. Fabienne Radi répare ici ce méprisable malentendu en choisissant parmi un catalogue de 3000 titres ceux qui lui parlent même si elle n’a pas les œuvres retenues. A la manière...

couverture

Où va notre argent ?: Des dépenses qui explosent, des services publics qui s'effondrent : le scandale français de Agnès Verdier-Molinié

critiqué par Falgo - (Lentilly - 84 ans)

Constats accablants

10 etoiles
J'ai par expérience tendance à faire confiance aux chiffres travaillés par l'iFRAP et présentés assez fréquemment par Agnès Verdier-Molinié. Il s'agit en général de chiffres officiels français, souvent corrigés et complétés par des statistiques européennes et internationales. Pour la plupart, les décisions politiques qui les ont amenés sont rappelées et commentées. Il s'agit donc d'un...

couverture

Comment on en est arrivé là de Jean-François Kahn

critiqué par Falgo - (Lentilly - 84 ans)

Foisonnant

8 etoiles
J'éprouve une grande difficulté à rendre compte de ce livre, tant il couvre une large partie de l'histoire de notre pays comme il rend compte des derniers soubresauts politiques. Il recourt en effet à de nombreuses références historiques pour présenter les orientations politiques de droite et de gauche. Ensuite il centre son propos sur...

couverture

Hors cadre: Combien de chefs-d'oeuvre dorment dans vos greniers ? de Johann Naldi, Rodolphe Trouilleux

critiqué par Alceste - (Liège - 62 ans)

Les aventuriers de l'art perdu

8 etoiles
Et si les nouveaux aventuriers se mettaient en chasse de trésors non pas abandonnés dans des îles lointaines, mais oubliés au sein même de nos villes, endormis, faute d’attention, dans le bric-à-brac de nos rebuts ? Ce sont ces trouvailles extraordinaires, ces résurrections impossibles, ces attributions inespérées, qui sont ici...